Quelle capacité d’emprunt faut-il pour concrétiser son projet immobilier ?

Capacité d’emprunt

Tout le monde peut être porteur d’un projet immobilier. Mais tous n’ont pas les mêmes possibilités d’investissement. Si vous souhaitez compter sur l’accompagnement de la banque, alors votre projet immobilier doit être adapté à votre capacité d’emprunt. C’est pourquoi vous devez pouvoir déterminer et justifier la capacité d’emprunt nécessaire à la concrétisation de votre projet immobilier. Découvrez ici des moyens simples et pratiques vous permettant aujourd’hui d’ajuster votre plan de financement immobilier.

Pourquoi utiliser une calculette de prêt immobilier ?

Avant même d’aller voir la banque pour votre demande de prêt immobilier, il est important de connaître le montant maximal que vous êtes en mesure d’allouer chaque mois pour rembourser ce prêt. C’est en effet ce qui vous garantit que vous pourrez honorer vos engagements tout en gardant un niveau de vie convenable. La calculette de prêt immobilier vous permet de connaître le coût mensuel de votre prêt, en fonction de sa durée et du taux d’intérêt. Papernest conseille d’utiliser cet outil afin de vous aider à préparer votre projet immobilier. Grâce aux calculettes de prêt, vous pouvez donc connaître vos mensualités mais aussi le montant total des intérêts bancaires. Ceci vous permet de comparer plusieurs banques afin de choisir l’offre la plus avantageuse. Les informations requises pour une calculette de prêt immobilier concernent généralement le profil emprunteur, le montant à emprunter et la durée du crédit. Le profil emprunteur évalue votre situation familiale, professionnelle et financière au moment du calcul. Voici quelques facteurs qui entrent en jeu :

  • Âge et état de santé ;
  • Situation matrimoniale et nombre d’enfants à charge ;
  • Secteur d’activité et type de contrat ;
  • Revenus nets mensuels ;
  • Épargne et crédits éventuels en cours.

Comprendre le calcul de la capacité d’emprunt

La notion de taux d’endettement se trouve au cœur du calcul de la capacité d’emprunt. Cette dernière dépend en effet de vos revenus réguliers, vos charges et donc du taux d’endettement. Selon un guide de Papernest consultable ici, le seuil d’endettement en France est fixé à 33% des revenus nets mensuels de l’emprunteur.

En d’autres termes, pour la banque, vous êtes solvable lorsque les mensualités qu’implique votre crédit ne dépassent pas le tiers de vos revenus nets mensuels. Les deux autres tiers, appelés le reste à vivre, sont censés vous permettre de maintenir une bonne qualité de vie. Cependant, selon votre profil emprunteur, la banque ne tient pas toujours compte du taux maximal d’endettement. Pour un emprunteur à faible revenu, avec des enfants à charge ou un crédit déjà en cours, la banque va probablement réduire le taux d’endettement et ainsi revoir la capacité d’emprunt à la baisse. La situation inverse se produit également lorsque le revenu de l’emprunteur est assez conséquent. Le seuil d’endettement n’est donc qu’indicatif et la capacité d’emprunt nécessaire à votre projet immobilier dépendra plus de votre profil et de votre reste à vivre. Mais attention, comme vous pouvez le lire ici, l’aisance financière n’est pas une garantie absolue pour bénéficier d’un crédit immobilier.

Quelle capacité d’emprunt faut-il pour concrétiser son projet immobilier ?
Tagged on:             

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.